À l'affiche

 

NÜV boutique: l'autre façon de planifier vos événements

02 mai 2016

Vous avez une soirée à organiser? Après 14 heures de recherches en ligne, vous avez davantage de questions que de réponses? Laissez NÜV boutique et ses 1 000 fournisseurs vous sauver la vie!

Qu'il s'agisse de louer une simple salle pour le party de Noël, de recruter DJ/traiteur/cracheur de feu ou encore d'organiser le transport des invités par hélico, toutes vos recherches peuvent désormais se faire à partir d'un guichet unique.

Lancée fin 2015, la boutique événementielle NÜV propose une approche unique au pays qui évite bien des maux de tête aux spécialistes comme aux néophytes. Plus qu'un simple répertoire, elle recommande gratuitement des fournisseurs qui ont été triés sur le volet et effectue une recherche de salles (sourcing) en respectant les critères et le budget de chaque projet. Desservant déjà tout le Québec, l'entreprise lorgne maintenant le reste du Canada.

Tendances événementielles 2016

NÜV boutique, c'est aussi une armada d'experts-conseils à l'affût des tendances. Parmi les trucs à essayer au cours des prochains mois : la création de cocktails sur mesure par une escouade de flair bartenders et le bar à s'mores avec guimauves maison. Ça promet! Bon succès à Carole Leduc, Arianne Charest et toute l'équipe de NÜV boutique.

Photos : courtoisie

 
 
 

La ville est frisbee avec le Royal de Montréal

28 avril 2016

Ce dimanche à Montréal, il n'y aura qu'une seule équipe de sport professionnel en action; la première de notre histoire locale à être dirigée par une femme! Ça se passe au stade Percival-Molson dès 13h, où le Royal de Montréal disputera son match d'ouverture au DC Breeze de Washington.

Notre équipe de l'AUDL (American Ultimate Disc League) a amorcé sa troisième saison avec une victoire à Philadelphie le 16 avril et s'est ensuite inclinée à New York. Très compétitif sur le terrain, le Royal domine aussi la ligue au niveau des assistances. Selon Jean-Lévy Champagne, qui occupe les fonctions de président, chef de la direction et assistant-entraîneur (en plus d'être l'un des huit propriétaires de l'équipe), le Royal espère passer d'une foule de 1100 à 1500 spectateurs par match en 2016.

Le frisbee est dans le vent

Ce sport qu'on surnomme l'Ultimate pourrait-il un jour susciter un engouement similaire à celui du soccer ou du football canadien? Pourquoi pas! La jeune ligue nord-américaine de 26 équipes offre un produit spectaculaire, connaît une croissance rapide et s'approche de la rentabilité dans plusieurs marchés. Pour l'instant, les joueurs du Royal sont en mesure de pratiquer leur sport et de voyager sans frais, en plus de toucher un salaire symbolique de 50 $... pour l'année.

La saison régulière de l'AUDL s'échelonne sur 14 matchs, c'est donc dire que vous n'aurez que sept occasions de voir le Royal au stade Percival-Molson d'ici le 10 juillet. Procurez-vous vos billets au coût de 15 $ en pré-vente (4 jours avant les matchs) ici et suivez l'équipe sur Facebook, TwitterInstagram ou sur les ondes de TVA Sports. Bon succès aux hommes de l'entraîneuse-chef Guylaine Girard! 

>> Concours Facebook : Gagnez deux billets pour le match d'ouverture!

Cliquez "J'aime" sur notre publication Facebook du jeudi 28 avril et courez la chance de gagner deux billets pour adultes d'une valeur approx. de 20 $ chacun pour le match du dimanche 1er mai 13h00 HAE au Stade Percival-Molson de Montréal. Le concours prend fin à 16h00 HAE le vendredi 29 avril 2016. Le tirage aura lieu le vendredi 29 avril à 16h15 HAE. Concours réservé aux résidents du Québec âgés de 18 ans et plus.

Photos : courtoisie

 
 
 
 

Les siestes sont courtes pour Hamac Urbain et BWAmak

14 avril 2016

Réinventer la détente n'est pas de tout repos. Mais à l'approche des vacances, les créations de BWAmak et Hamac Urbain ont de quoi en faire rêver plusieurs. Portrait minute de deux jeunes ateliers inspirants.

Bwamak, c'est l'histoire du paysagiste Jessy Denis, qui a vu l'opportunité d'intégrer à ses aménagements une pièce maîtresse pouvant passer toute l'année à l'extérieur. Il s'est tourné vers le cèdre blanc du Québec, le cuivre et l'inox et en a fait une véritable oeuvre d'art de 365 symboliques morceaux (2016 étant une année bissextile, un décapsuleur est offert en prime!). Avec ou sans support, avec ou sans coussin, les créations de BWAmak s'installent dedans comme dehors et se destinent à un clientèle composée de spas, hôtels, salles d'attente de professionnels, parcs municipaux, piscinistes et particuliers.

Du côté, d'Hamac Urbain, tout a commencé à l'Université Concordia, où Charlotte KrzentowskiStéphanie Bélanger et Catherine Martial ont développé le projet dans le cadre d'un cours de design. Leur concept? Des hamacs en tissu 100% coton, suspendus grâce à des cordes et harnais d'escalade recyclés! Prisée par les propriétaires de lofts, les studios de yoga et les espaces de travail collaboratifs, la collection 2016 de Hamac Urbain comprend quatre modèles... dont un pour chat. Pour chaque unité vendue, 2$ sont remis à l'organisme Dans la Rue, qui vient en aide aux jeunes sans-abri.

Parés pour un été mouvementé

À l'approche de la belle saison, BWAmak expédie ses premières commandes en Europe, tandis que l'équipe d'Hamac Urbain (qui sort tout juste du plateau de Salut, Bonjour!) se prépare pour le marché Puces Pop, du 6 au 8 mai. Bon succès! 

 

Écotech Québec : la petite équipe qui veille sur l'avenir

12 avril 2016

Au cours des dernières semaines, les budgets fédéral et provincial ont annoncé de nouvelles mesures favorables au secteur des technologies propres. Derrière ces avancées et bien d'autres initiatives ciblées se cache le travail d'Écotech Québec. Notre jeune grappe des technologies propres en mène large, chez nous comme à l'étranger. Ses priorités?

1. Assurer aux start-ups du secteur un financement à la mesure de leurs besoins (le fonds d'amorçage récemment annoncé par Québec en est l'exemple parfait);

2. Favoriser l'adoption des technologies développées ici par des clients québécois (un nouveau programme gouvernemental de vitrines technologiques facilitera bientôt ces démonstrations essentielles pour la commercialisation et l'exportation à travers le monde);

3. Veiller à rendre le cadre réglementaire, politique, fiscal et d’affaires plus compétitif;

4. Propulser nos entreprises à l'international.

Une équipe qui innove sur tous les fronts

Afin de mieux coordonner les efforts qui rendent l’économie verte plus forte, Écotech Québec a également conclu au début mars un protocole d’entente sans précédent avec des organisations en technologies propres de l’Ontario (MaRS), de la Colombie-Britannique (BC Cleantech CEO alliance) et de l'Alberta (Alberta Clean Technology Industry Alliance).

Quand on ajoute à cela des initiatives telles qu'INNO+ (maillage entre PME technologiques et organisations confrontées à un défi environnemental) ou Écominute (la bonne nouvelle du jour dans le secteur des technologies propres), on constate que de plus en plus de pièces tombent en place pour aider nos entrepreneurs à prospérer.

Prochaine étape? Le Sommet sur la colline, à Québec, les 11 et 12 mai 2016. À l'occasion de ce rendez-vous annuel, les membres d’Écotech rencontrent les trois principaux partis politiques afin de sensibiliser les élus aux impacts positifs de leurs innovations. Bon succès!

Sur la photo : Denis Leclerc, président et chef de la direction d'Écotech Québec et l'honorable Catherine McKenna, ministre fédérale de l'Environnement et du Changement climatique.

 

Le Café à roulettes : un nouveau modèle à surveiller dans nos parcs cet été

07 avril 2016

L'une est enseignante. L'autre, diplômée de l'ITHQ. Et malgré leurs vies bien remplies, elles n'ont pu résister à la tentation de mettre en route ce rafraîchissant projet.

Résidentes de Rosemont–La Petite-Patrie, c'est en participant au comité vert de leur coopérative d'habitation qu'Anaïs Gingras et Véronique Normand se sont rencontrées. Au fil de leurs discussions naît en septembre 2015, l'idée d'utiliser des triporteurs pour la vente de café et collations santé, dans les parcs et ruelles du quartier. Une idée qui a pédalé fort et fait son chemin jusqu'à la mairie de l'Arrondissement, où l'adoption de l'ordonnance d'un projet pilote a eu lieu le 4 avril afin de rendre l'initiative possible.  

Bio. Local. Équitable. Un jus frais, avec ça?

Travaillant en étroite collaboration avec les commerçants locaux, le Café à roulettes servira fièrement le café bio équitable de la maison de torréfaction artisanale Café Rico et les pâtisseries véganes de Rose Madeleine, en plus d'offrir ses propres jus frais pressés.

Mais tout ce matériel n'est-il pas un peu lourd à déplacer? Pas de panique: l'équipe de Dumoulin Bicyclettes apporte présentement la touche finale aux triporteurs à assistance électrique du Café à roulettes! Bientôt, ceux-ci permettront à nos entrepreneures de sillonner les parcs de Rosemont–La Petite-Patrie et de participer à quelques événements spéciaux partout à Montréal. Qui sait, peut-être que leur concept s'étendra rapidement à d'autres municipalités et arrondissements? Bon succès!  

 
 
 
 

Smartcut : la boîte qui aide les réalisateurs à couper

31 mars 2016

Pour l'industrie de la pub comme du cinéma, le coût et l'empreinte environnementale des tournages à l'étranger sont exorbitants. Entre les frais de voyage et les banques d'images, Smartcut propose d'appréciables compromis dans quelque 60 pays.

Fondée en 2014 par le journaliste international et recherchiste David Noreau, Smartcut Agency dessert une clientèle principalement composée de maisons de production, médias, agences de publicité et studios de jeux vidéo. De Moscou à Dubaï, en passant par Dakar et Singapour, l'agence d'images a vite bâti un réseau de 900 collaborateurs. Grâce à ces professionnels sélectionnés avec soin, Smartcut est en mesure d'offrir à une fraction du coût des services qui incluent le recrutement d'équipe de tournage, la recherche et le repérage, ainsi que la production déléguée. 

Depuis janvier 2016, Smartcut offre aussi un service de "stock-shot sur mesure", c'est-à-dire la possibilité de faire tourner des images selon des critères spécifiques et de les utiliser sous licence exclusive. Mieux encore, l'agence propose maintenant un service de validation à distance qui permet à ses clients de diriger un tournage en temps réel, comme s'ils étaient sur place.

Déjà, l'implication des partenaires de Smartcut à l'étranger a évité des déplacements équivalents à l'émission de 30 tonnes de gaz à effet de serre et l'aventure ne fait que commencer. Prochaines étapes: percer le marché américain et se doter d'un pied-à-terre en Europe. Bon succès à David Noreau et à son équipe!

Crédits photo : David Marcotte / Smartcut Agency, Miguel Brusch / Smartcut Agency, Olivier Truyman / Smartcut Agency

 

Passeport en fût : à la santé de nos artisans brasseurs

24 mars 2016

Après la route des vins, bienvenue sur le circuit de nos meilleures brasseries! Ce printemps, Passeport en fût nous invite à créer notre propre tournée gastronomique avec des arrêts dans 12 brewpubs montréalais. (Et bientôt dans d'autres régions.)

Dès le 1er avril, les néophytes comme les fins connaisseurs pourront se procurer en ligne la toute première édition de ce rafraîchissant passeport qui permet de célébrer dignement la vigueur de notre industrie brassicole indie.

Pour 40 $, chacun des 12 établissements participants proposera une expérience différente, du verre à la pinte en passant par une série de galopins. (Partout, une option sans alcool est aussi offerte, qu'il s'agisse de petites bouchées, d'un dessert ou d'une boisson maison telle que le kombucha en fût!) 

Les amateurs de houblon disposeront de sept mois pour compléter leurs dégustations, soit du 1er juin au 23 décembre 2016. Parmi les incontournables à visiter: le Pub West Shefford, la Brasserie HarricanaLa SuccursaleL'Espace PublicHELM Microbrasserie sur Bernard et plusieurs autres.

La soif n'a pas de frontières

Déjà, l'équipe de Passeport en fût prévoit étendre son concept à d'autres marchés et ainsi contribuer à renforcer d'autre pôles régionaux. Dans un horizon plus ou moins flou: Québec, l'Outaouais et le Vermont. Ça reste à boire. Entre-temps, levons nos verres aux fondatrices, Geneviève Desrochers et Catherine Roux

 
 

Aidersonenfant.com : du renfort pour les parents d'élèves en difficultés d'apprentissage!

16 mars 2016

Avec un nombre record d'élèves en difficulté dans les écoles publiques québécoises (1 sur 5), un nouveau portail propose d'informer, outiller et inspirer les familles.

Des conseils pratiques aux fiches d'activités, Aidersonenfant.com rassemble déjà une quantité impressionnante de ressources afin d'assister tous les parents, principalement ceux dont l'enfant souffre de troubles d'apprentissage. Parmi ceux-ci: dyslexie, dysphasie, dyspraxie et TDA/H.

De façon complémentaire au rôle et aux ressources de l'école, le portail souhaite permettre à chaque parent d'exercer un impact positif dans la progression pédagogique de son enfant. Le projet est d'ailleurs piloté par l'équipe de Math et Mots Monde – une entreprise lavalloise qui offre des services d'orthopédagogie, en plus de distribuer des logiciels d'aide à la lecture, à l'écriture et aux habiletés mathématiques utilisés par 765 000 élèves depuis 2005.

Une communauté de partage pédagogique

Véritable chantier, le projet Aidersonenfant.com a été amorcé il y a quelques mois avec la création d'une page Facebook qui a vite rassemblé plus de 36 000 parents à travers le Québec et l'Europe francophone. Une deuxième phase débute cette semaine avec la mise en ligne du portail, lequel prévoit adopter une dimension encore plus communautaire dès la rentrée 2016. Au programme: intégration de parents et de professionnels à une équipe de blogueurs, forums d'échange et encore plus.

Une entente de diffusion de contenus a aussi été conclue avec Mamanpourlavie.com et d'autres partenaires se joindront à la communauté au cours des prochains mois. Bon succès au fondateur Carlo Coccaro et à son équipe!

NDLR : La stratégie de marque du projet Aidersonenfant.com a été développée en collaboration avec le studio de création Hubrid, associé fondateur du Bureau de plogue.

 

Hikster: explorez chaque sentier du Québec avec les conseils de 10 000 aventuriers

10 mars 2016

Amateurs de randonnée, une petite révolution est en marche! Dès ce printemps, l'application Hikster promet de transformer la planification d'excursions partout en province (9 000 km de sentiers) avant de s'attaquer au reste de la planète.

L'expérience Hikster débute là où Google Maps s'arrête. Développée par une équipe de cartographes et de géomaticiens, c'est une véritable plateforme collaborative qui centralise l'information partagée par les coureurs des bois au sujet de la faune, la flore, la restauration, l'hébergement et encore plus.

Accessible en ligne et hors ligne (fiou!), l'application permet de découvrir de nouveaux sentiers et de planifier des sorties facilement – d'abord à pied ou en raquettes, mais éventuellement en ski, canot et VTT.

Hikster ne s'aventure pas seule

Dès le départ, la startup pourra compter sur le soutien de la Fédération québécoise de la marche (Rando Québec), qui invitera les 10 000 utilisateurs mensuels de son outil BaliseQc.ca à migrer vers Hikster. Parions que les fabricants d'équipement, restaurateurs et hôteliers ne tarderont pas à se greffer à la nouvelle communauté.

La plateforme Hikster sera dévoilée en primeur les 2 et 3 avril prochain dans le cadre du Salon Aventure et Plein Air, avant le lancement d'une version complète au mois de mai. D'ici là, visitez son site web pour un premier aperçu et passez le mot aux amateurs de randonnée dans votre réseau. Bon succès à Claire Deguelle et à son équipe!

 

Sherbrooke Innopole: des intrapreneurs au service des entrepreneurs!

08 mars 2016

En mars, nous sommes fiers de présenter une autre organisation avec laquelle le Bureau a tissé des liens privilégiés. Le fournisseur du mois: Sherbrooke Innopole.

Les projets d'affaires inspirants sont nombreux à émerger de l'Estrie. Et la créativité déployée par l'équipe de Sherbrooke Innopole n'est pas étrangère à ces succès. Au-delà de son rôle d'assistance au démarrage, à l'expansion, au financement, à l'innovation, à la localisation et à l'exportation, l'organisme de développement économique multiplie les initiatives afin de favoriser la croissance des PME manufacturières sherbrookoises.

Parmi les outils lancés au cours des derniers mois: l’incubateur-accélérateur Espace-INC (un lieu de convergence, d’échange et d’animation de la communauté créative et entrepreneuriale), les fonds d’investissement Amorçage et Précommercialisation (destinés aux startups innovantes à haut potentiel), ainsi que le portail web régional GoMentor.ca - développé avec le Centre d'entrepreneurship Dobson-Lagassé.

En 2016, Sherbrooke Innopole travaille notamment sur un projet d’édifice multilocatif dédié aux jeunes entreprises en sciences de la vie. La nouvelle infrastructure, qui sera érigée dans le Parc scientifique de Sherbrooke, offrira des locaux abordables et sera dotée d’équipements et d’espaces communs de type laboratoire. Ce projet permettra la rétention de nombreux projets d’affaires issus de l’Université de Sherbrooke et augmentera l’attractivité de Sherbrooke auprès des entreprises ou investissements extérieurs en sciences de la vie. Bon succès!

 
 
 

Du désert alimentaire à l'oasis bio avec l'application RealFood

25 février 2016

Vous sortez luncher avec un(e) collègue et devez trouver un resto qui prépare des repas sans gluten? Vous venez d'arriver à l'hôtel et cherchez un marché bio encore ouvert à 21h? L'application RealFood est là pour ça!

Intolérances et allergies... diètes spécifiques et autres choix de vie... RealFood vise à faciliter l'accès à des produits biologiques, locaux et équitables partout au Canada. Lancée en phase bêta à la mi-novembre, l'application répertorie déjà plus de 3 000 restos, cafés, épiceries, boulangeries, marchés publics et boutiques santé. Mieux encore, elle a remporté le 27 janvier un prix DUXMC dans la catégorie Site web ou application mobile.

Application, mouvement ou communauté? Toutes ces réponses!

Que l'on souhaite ajouter un établissement de notre quartier qui n'apparaît pas encore sur la carte interactive ou évaluer notre visite dans un resto en l'accompagnant d'une photo, il est facile de contribuer au projet piloté par l'entrepreneur montréalais Ali Sicimli, avec ses associés Steven Raposo et Stéphanie Coutu. Chaque information partagée nourrit l'expérience des autres utilisateurs de la plateforme, qui se comptent déjà par centaines.

Le modèle d'affaires dans tout ça? Si l'application RealFood est disponible gratuitement sur iOS et Android, elle misera bientôt sur la publicité et les offres spéciales d’établissements partenaires pour générer les revenus nécessaires à sa croissance. Une expansion aux États-Unis est d’ailleurs prévue dès cette année. Bon succès!

De gauche à droite sur la photo (courtoisie): Ali Sicimli et Steven Raposo.

 
 
 

Abitibi & co : La nature récompense les plus braves

18 février 2016

L'Abitibi-Témiscamingue ne produit plus uniquement l'eau la plus pure au monde. Aux quatre coins de l'Amérique, elle chavire le coeur de la communauté des sports de pagaie avec des embarcations qui s'avèrent de véritables pièces de collection.

L'aventure a commencé l'an dernier, quand Jean-Daniel Petit et Guillaume Leblanc, deux Abitibiens en exil, ont rescapé le savoir-faire d'une entreprise ontarienne emportée par le courant et l'ont relocalisée à Rouyn-Noranda. Un premier exercice où ils ont livré 300 canots et kayaks, passant rapidement de 5 à 19 employés.

Ce printemps, Abitibi & co se promet d'aller encore plus loin. D'abord en doublant sa production. Ensuite, en lançant sur le marché la toute première série de kayaks seamless (monocoques) – destinée aux amateurs de performance et de design. Mais surtout, en pagayant avec encore plus d'ardeur sur la voie du développement durable. 

Non seulement l'entreprise est-elle soucieuse de minimiser son empreinte, elle s'engage à retirer un sac de déchets de nos cours d'eau et forêts pour chaque embarcation vendue. Enfin, elle vise présentement la certification B Corp, gage d'une performance économique, sociale et écologique. Parmi les projets futurs, on compte aussi l'achat et la protection de terres, de même que le lancement d'un magazine.

Entre-temps, le quotidien n'a rien de trop ennuyeux: en marge de la fin de semaine du Superbowl à San Francisco, Abitibi & co a dû livrer un canot d'urgence à une troisième boutique de la chaîne de vêtements de plein air Filson, où les créations de l'entreprise trônent telle la pièce maîtresse dans un décor renversant. Bon succès à toute l'équipe d'Abitibi & co.

 

Classcraft: de l'Estrie à la Maison-Blanche, en passant par les écoles de 75 pays!

11 février 2016

Le jeu de rôle créé par un prof de physique de Sherbrooke a un impact positif sur la vie de 400 000 élèves et 20 000 enseignants. Et sa quête ne fait que commencer !

En 2013, Shawn Young met ses connaissances en informatique à profit en développant un jeu qui vise à stimuler la collaboration entre les élèves de sa classe et à encourager de meilleurs comportements. Il publie son projet sur Reddit et le succès explose – au point où il doit abandonner sa tâche d'enseignant pour se consacrer au développement du logiciel.

Aujourd'hui, Classcraft est utilisé par les enseignants de 75 pays et 88 % d'entre eux constatent une amélioration du rendement scolaire! Cette performance a d'ailleurs attiré l'attention d'un comité de la Maison-Blanche, qui a récemment invité le studio à présenter sa vision sur la place du jeu en éducation.

Les prochaines étapes? Tripler le nombre d'utilisateurs d'ici la fin de 2016, continuer à enrichir l'expérience de jeu et explorer le créneau de la ludification avec les entreprises qui cherchent à optimiser l'engagement de leurs troupes. Bon succès à Shawn Young et à l'équipe de Classcraft Studios, qui compte maintenant une quinzaine d'employés à Sherbrooke et New York!

 
 
 

BugBites: la gâterie qui fait de notre chien le meilleur ami de la planète

04 février 2016

Servir des insectes à notre chien? Pourquoi pas! Dès qu'on a le dos tourné, il s'en régale déjà. À base de farine de grillons, BugBites a plus d'un tour dans ses sacs.

À l'été 2014, après avoir considéré différentes avenues pour le lancement d'un projet commun, Philippe Poirier, son frère Mathieu et leur ami Paul Shenouda sont marqués par la lecture d'un rapport de l'ONU qui encourage la consommation d'insectes pour assurer la sécurité alimentaire humaine et animale. Un an plus tard, BugBites dévoile sa gamme de gâteries pour chien! D'abord vendue en ligne, elle est vite adoptée par la chaîne québécoise Mondou, qui la distribue dans ses 60 magasins depuis décembre.

Une source de protéines à faible empreinte environnementale 

Comparativement aux produits classiques à base de poulet, la farine de grillons est produite en utilisant 300 fois moins d'eau, 2 fois moins de nourriture et en émettant 10 fois moins de gaz à effet de serre! Concrètement, chaque sac de gâteries BugBites permet d'économiser environ 35 litres d'eau — faisant de nos chers toutous de véritables héros.

En 2016, BugBites part à la conquête du Canada anglais et nous révèle en primeur que deux nouvelles saveurs viendront bientôt s'ajouter aux populaires "pommes canneberges" et "bananes arachides". Souhaitons que les insectes sauteurs fassent bondir les ventes!

 
 
 

Abattis: une collection de noeuds papillon en bois, gossés avec amour

28 janvier 2016

8 coupes, 6 teintes, 44 tissus. Avec Abattis, chacun peut commander son noeud pap' personnalisé... et donner à sa Saint-Valentin une solide touche de swag.

En février 2015, François-Michel Tremblay et son père Louis-Clément consacraient un peu de temps à un projet de recherche et développement: des noeuds papillon en bois d'érable du Québec qui pourraient un jour être vendus par la mercerie que leur famille exploite au Saguenay. Arrive une première commande, un premier mariage, un premier gala... Les deux chics types n'auraient jamais cru que tout pouvait aller si vite.

Un an et 600 exemplaires plus tard, Abattis est une entreprise autonome qui peut compter sur un réseau de 14 points de vente et une toute nouvelle boutique en ligne. Seule au Québec à offrir la création de noeuds personnalisés, elle permet aussi aux entreprises d'ajouter un logo ou d'intégrer d'autres matériaux. Sa mission est trouvée: "éradiquer le fléau des hommes mal sapés". Bon succès à François-Michel et Louis-Clément Tremblay!

>> Concours Facebook : Gagnez un noeud pap' en bois, juste à temps pour la Saint-Valentin!

Cliquez "J'aime" sur notre publication Facebook du jeudi 28 janvier et courez la chance de gagner votre noeud Abattis personnalisé d'une valeur approx. de 44 à 89 $. Le concours prend fin à 23h59 HAE le dimanche 31 janvier 2016. Le tirage aura lieu le lundi 1er février à 10h00 HAE. Concours réservé aux résidents du Québec âgés de 18 ans et plus.

 

Station Orange: une start-up en santé et deux fondateurs dans le jus

21 janvier 2016

Du nouveau dans les cégeps et tours à bureaux! Un réseau de distributrices de jus d'orange pressé devant nous fait sa place entre les sodas et le café à 4 piastres. Avec deux inaugurations ce matin à l'Université McGill, le réseau de Station Orange compte déjà 7 points de service et prévoit passer à 30 d'ici la fin de l'année.

Un concept mûri à point

Les entrepreneurs Ève Gendron-Allen et son conjoint Alexandru Demetrescu ont façonné une expérience de marque sans pépins. Le produit est d'une fraîcheur optimale et respectueux des normes les plus strictes - on peut même observer le travail de l'extracteur à travers la paroi vitrée! 

À environ 3,75$ taxes incluses, le prix est sensé et le paiement peut se faire sans contact via Flash Interac et cartes de crédit. Enfin, les matières résiduelles sont revalorisées; d'abord par le compostage, mais éventuellement par l'extraction d'huiles essentielles et la compression des pelures en briquettes de chauffage pour le camping!

On pourrait presque soupçonner les cofondateurs de travailler sur une solution pour s'approvisionner en oranges du Québec! Bon succès à Alexandru Demetrescu et Ève Gendron-Allen.

 

La Ruche Québec : financement innovant dans la Vieille-Capitale

19 janvier 2016

En janvier, nous sommes fiers de vous présenter une 2e organisation avec laquelle le Bureau a tissé des liens privilégiés. Notre fournisseur du mois: La Ruche Québec.

Fondée en 2013, La Ruche Québec est un organisme à but non lucratif qui amasse et distribue des fonds afin de favoriser l’émergence de projets stimulant la vitalité et le rayonnement de la ville de Québec. À ce jour, la plateforme de sociofinancement de La Ruche a mobilisé plus de 6 000 contributeurs-citoyens et 60 ambassadeurs-parrains pour propulser 142 projets, dont 80 ont atteint leur objectif de financement. Parmi ceux-ci : la brasserie artisanale Le Griendel, le SPOT (sympathique place ouverte à tous) et Shareapass - une plateforme web mobile qui facilite le partage de laissez-passer pour des événements.

Le Fonds des ambassadeurs : 1 M$ au service de l'entrepreneuriat local

En février 2016, La Ruche innovera encore en lançant une campagne de financement dont l'objectif est de constituer un fonds complémentaire de 1 000 000 $. Dix Grands Bâtisseurs de la région de Québec ouvriront la marche avec une contribution de 10 000 $ chacun (à condition qu’une somme minimale de 250 000$ soit amassée par les 60 ambassadeurs-parrains qui formeront des équipes de 5.) Ainsi, ce sont 300 contributeurs qui créeront des leviers financiers non seulement pour l’organisme, mais également pour les projets des entrepreneurs locaux. Très bientôt, La Ruche Québec affichera donc sur sa plateforme ce projet nommé « Réalise Québec », auquel il sera possible de contribuer pour soutenir encore plus d'initiatives. Bref, La Ruche Québec, c’est le projet des projets. Bon succès! 

 

On va l'appeler comment, ce bébé-là?

01 janvier 2016

Vous prévoyez lancer un projet en 2016? Contrairement aux jeunes parents qui imposent à leur progéniture les choix les plus douteux, utilisez la recherche de nom pour créer de la valeur! Ces 4 conseils favoriseront le succès de votre marque.

No 1 : Redéfinissez la catégorie (vous êtes en affaires pour ça)

Le nom idéal, en plus d'envoyer un signal clair, permet à l'entrepreneur de se distinguer dans son industrie. Du fleuriste au remorqueur en passant par le spa et la garderie, mieux vaut adopter un nom qui amènera le marché ailleurs plutôt que de se perdre dans le décor. 

> Exemple: En 2012, le site d'emplois spécialisé en développement durable et en économie sociale Engagés a imposé un leadership rafraîchissant dans un créneau où les joueurs se définissaient simplement avec les mots "vert", "enviro" et "jobs". Au-delà de fonctions innovantes telles que la recherche de postes accessibles via métro, bus et vélo, le nom "Engagés" incarne une attitude qui a amené ses concurrents à revoir leur positionnement.

No 2 : Générez un capital conversationnel

Quand on sait que le consommateur nord-américain est exposé à 3 000 publicités chaque jour, le choix d'un nom qui amuse ou interpelle n'est pas à négliger. Plus facilement le nom peut être mémorisé, meilleures sont les chances de succès de la marque.

> Exemple: Dans le secteur québécois de la microbrasserie où des dizaines de nouveaux produits tentent chaque année de se tailler une place, les Brasseurs de West Shefford ont lancé en 2014 une famille de bières qui alimentent les conversations. Créées pour un réseau de bars et restaurants, Cette Sorte-là (blonde), L'Autre sorte (rousse), Les Trois Lettres (IPA), La Pas Forte (blonde légère) et la Brassée de blanc (blanche) se sont rapidement démarquées et sont désormais offertes dans les dépanneurs et supermarchés.

No 3 : Possédez votre nom partout

De la réservation de domaine .com/.ca à la présence sur les plateformes sociales, évitez-vous des ennuis en optant pour un nom qui vous est propre. Le référencement web est un élément clé de votre modèle d'affaires? Vous n'avez pas les ressources de Google pour tenter de vous approprier un nom aussi commun qu'Alphabet? Laissez votre originalité être récompensée chaque jour par des clients qui vous trouveront avant d'aboutir chez vos concurrents.

> Exemple: Visant le marché nord-américain, la boutique en ligne de maillots de bain One Sun Fits All a bâti sa marque autour d'un nom qui ne générait au départ aucun résultat de recherche sur Google. Le détaillant peut aussi être trouvé sans confusion possible sur Facebook, Instagram et Pinterest.

No 4 : Choisissez un nom qui travaille aussi fort que vous

Vous avez prévu baptiser votre application de covoiturage "Bulle" ou votre site de rencontres "Erogen"? C'est cute. Malheureusement, vous risquez de passer votre première année d'opération à expliquer votre nom plutôt qu'à expliquer les raisons pour lesquelles on devrait vous choisir. Privilégiez un nom autour duquel vous pourrez facilement bâtir un univers, capable de porter votre concept à bout de bras, de vous aider à articuler votre proposition dans une pub radio de 10 secondes plutôt que de 30 secondes. 

> Exemple: Lancé en octobre dernier, le Bureau de plogue a rapidement mobilisé les entrepreneurs québécois et leur entourage immédiat pour atteindre en quelques semaines un seuil critique de notoriété. Établi sur des bases solides, le Bureau pourra bientôt se concentrer sur la diversification de ses activités.

Besoin d'un coup de main?

L'identité de marque des projets EngagésCette Sorte-làOne Sun Fits All et le Bureau de plogue a été développée conjointement par les studios de création Hubrid et Barnik. N'hésitez pas à explorer leur portfolio et à consulter leur équipe au besoin. Bon succès!

 
 

Les vétérinaires québécois adoptent Passionimo

10 décembre 2015

Entre les prises de contrôle par des intérêts étrangers et la hausse des coûts d'opération, plusieurs vétérinaires québécois font le choix de se regrouper.

Avec 18 cliniques et hôpitaux membres, Passionimo est devenu dès son dévoilement en septembre le plus grand réseau de vétérinaires indépendants au Québec. Tout en permettant aux médecins de demeurer propriétaires de leur établissement, Passionimo leur offre un accès à des outils de commercialisation, à de la formation, ainsi qu'à un plus grand pouvoir d'achat.

Passionimo souhaite que sa bannière soit synonyme d'une expérience renouvelée qui profite à tous les propriétaires d'animaux de compagnie. Au-delà des plateformes de communication à l'intention des consommateurs, elle multiplie les initiatives telles que la participation à la journée montréalaise du micropuçage et la contribution à des oeuvres favorisant le bien-être animal.

Depuis vendredi dernier au Québec, les animaux ont non seulement un nouveau statut juridique; avec Passionimo, ils ont aussi accès à un vétérinaire de famille! En 2016, le réseau vise une croissance de ses membres de 50 % et pourrait réunir 60 cliniques et hôpitaux d'ici trois ans.

Bon succès aux fondateur(trice)s Dre Hélène Perras - directrice générale de Passionimo, Dr Mario Comtois, Dr Hugues Lacoste, Dr Dominique Rouillon, Dr Michel Gosselin, Dre Lucie Hénault, Dr Louis Journet et Dre Caroline de Jaham (de gauche à droite sur la photo).

//

NDLR: Le portail web de Passionimo est une réalisation de l'agence Imago (scénarisation et design) et de l'agence interactive Blax (production Web, CMS), associée du Bureau de plogue.

Juste à temps pour les Fêtes: Signé local, la vitrine du Made in Québec

03 décembre 2015

Dès le 4 décembre, Signé Local offrira aux consommateurs consciencieux une nouvelle expérience de lèche-vitrine 100% québécoise.

Beauté, mode, déco, alimentation, sport... Bien au-delà du simple répertoire, Signé Local est une plateforme web aux valeurs responsables qui permet aux entrepreneurs et artisans d'ici de gérer leur vitrine promotionnelle.

Parmi ceux-ci, on compte déjà la Savonnerie des diligences, RISE Kombucha, Blanc Soja, À Hauteur d'homme, éco&éco, Gaspésie sauvage et plus de 80 autres commerçants triés sur le volet.

Signé Local, c'est aussi un blogue, des événements et une infolettre. On peut d'ailleurs s'y abonner dès maintenant en cliquant sur le lien ci-dessous. Bon succès à la fondatrice Vanessa Lachance et à son équipe!

 

Esplanade : le climat favorable du pôle de l'entrepreneuriat social

01 décembre 2015

En décembre, nous sommes fiers de vous présenter l'une des 10 organisations avec lesquelles le Bureau a tissé des liens privilégiés. Notre fournisseur du mois : Esplanade.

L’Esplanade est le premier espace collaboratif et accélérateur dédié à l’entrepreneuriat et à l’innovation sociale au Québec. Elle offre un espace, des services, des outils et des connexions qui aident les entrepreneurs et innovateurs sociaux à développer leurs projets et leurs organisations, ainsi qu'à accroître leur impact.

Parmi ses entrepreneurs résidents, on compte des organisations telles que Maillon Vert (gestion écoresponsable des pharmacies), Ulule Canada (sociofinancement) et SINGA Québec (réseau de ressources pour réfugiés).

Activités à venir

Dans le cadre de sa programmation, l'Esplanade est fière de recevoir Yves-Marie Abraham, professeur au département de Management à HEC Montréal, pour une présentation sur la décroissance soutenable (ou conviviale) le 10 décembre à partir de 17h.

En 2016, c'est aussi le grand retour des bourses en entrepreneuriat social ainsi que des deux programmes d'accélération proposés par l'espace : À go, on change le monde! et Impact8 Qc. Bon succès au directeur général - cofondateur Samuel Gervais et à toute son équipe!

Photo : Michael Abril

 
 
 
 

Un petit satellite québécois part en guerre contre les gaz à effet de serre

26 novembre 2015

Bonne nouvelle pour l'aérospatiale à Montréal. GHGSat annonce que son satellite de télédétection des gaz à effet de serre prendra bientôt son envol en Inde. Dites bonjour à CLAIRE, le plus sympathique des satellites espions!

Des mines de charbon aux sables bitumineux, en passant par les milliers de puits d'un projet de fracturation hydraulique, les émissions de gaz à effet de serre sont lourdes de conséquences. Utilisant une révolutionnaire technologie optique qui met à contribution la lumière du soleil, GHGSat travaillera de concert avec les grands émetteurs de GES pour identifier les fuites, limiter les pertes et donner un solide coup de pouce à la planète.

Grâce à son système qui promet d'être jusqu'à 80 % plus économique et 30 % plus précis que les techniques de mesure actuelles, GHGSat aidera aussi les gouvernements à négocier des réductions d'émissions sur la base de données fiables.

Au cours des dernières heures, GHGSat a annoncé que tous les tests ont été complétés avec succès et le lancement de CLAIRE s'effectuera à partir de l'Inde en avril 2016. Entre-temps, histoire de faire connaître sa solution, l'entreprise a lancé une campagne de sociofinancement. Pour 100 $, il est notamment possible d'obtenir une image infrarouge du site de votre choix.

Bon succès au PDG Stéphane Germain et aux 40 membres de l'équipe CLAIRE!

Photos : courtoisie

 

Pourquoi passer chez le notaire quand Notaires Mobiles peut passer chez vous?

19 novembre 2015

Soirs et weekends, à sa façon, le jeune notaire André Phan change le visage de sa profession. Après Laval en avril, il ouvre déjà 3 nouveaux points de service!

Dès la création de son cabinet au printemps 2015, le fondateur de Notaires Mobiles avait une vision: offrir des services faciles d'accès en se déplaçant à la maison ou même à l'hôpital. Du testament au mandat en cas d'inaptitude, l'approche développée par Notaires Mobiles ne nécessite qu'une seule visite, au terme de laquelle chaque client est assuré d'avoir en main les documents notariés.

Des personnes âgées jusqu'aux jeunes parents qui rentrent à la maison après un accouchement, la formule n'a pas tardé à connaître du succès. Si bien qu'en 2016, Notaires Mobiles prévoit accroître sa présence à travers le Québec par le biais de plusieurs professionnels qui se joindront à sa bannière, en plus de diversifier son offre de services.

Un bureau ouvrira à Québec le mercredi 2 décembre, alors que Montréal et Longueuil suivront en janvier. Bon succès à Me André Phan et à son équipe!

Sur la photo : Me Daniel Lapensée et Me André Phan

 
 

La Fabrique crépue: affaires de filles et filles d'affaires

12 novembre 2015
À quel moment un blogue cesse-t-il d'être un passe-temps pour devenir une PME? À Québec, la Fabrique crépue a des chiffres qui décoiffent et des projets loin d'être tirés par les cheveux.
 
Il y a bientôt 2 ans (gros party le 21 novembre), Emilie Morin et Mary Lynn Kimberly ont lancé un blogue qui promettait d'être authentique, accessible et audacieux. Son mantra: Le vrai luxe, c'est d'être soi-même! 
 
Bien au-delà de la guénille et des potins, la Fabrique crépue se veut un agent de changement en matière d'écoresponsabilité, d'achat local et autres valeurs chères aux deux entrepreneures. Avec 400 000 visites par mois, un engagement qui défie celui des géants de l'industrie, une nomination au top 10 des blogues de mode canadiens, plus de 50 collaborateurs(trices) à Québec-Montréal-Toronto-Vancouver, 6 employé(e)s à temps partiel, de nombreux partenaires commerciaux et un local inauguré en septembre dans le quartier Saint-Roch, les crépues gardent la tête froide.
 
Pourtant, l'avenir s'annonce ébouriffant pour la Fabrique et son équipe. Au programme: offrir des services de gestion de communautés web, lancer une boutique en ligne nouveau genre qui mettra de l'avant les artisans québécois et continuer à prendre du volume pour permettre aux fondatrices de vivre de leur passion à 100%.
 
Bon succès à Emilie Morin et à Mary Lynn Kimberly (qui se consacre au blogue à temps plein depuis lundi).
 
Photo : Studio Fotoüm
 
 
 

Avec une goutte de salive, Biogeniq vous dira tout.

05 novembre 2015

Vous buvez 2-3-4 cafés par jour? Saviez-vous que selon vos gènes, le risque d’infarctus peut augmenter ou diminuer de façon... renversante?

À partir de l'ADN extrait d'un échantillon de salive, la startup montréalaise Biogeniq nous permet de connaître nos prédispositions à différents problèmes de santé en lien avec notre alimentation ou notre médication. Jusqu'à tout récemment inaccessible, cette information pourrait aider à prévenir 10 000 décès par année au pays, sans parler des améliorations à notre qualité de vie!

Dès la fin novembre, l'entreprise commercialisera le test NutriQx de seconde génération, qui propose un bilan génétique confidentiel axé sur la réponse de notre corps à 10 éléments nutritionnels (de la caféine au lactose, en passant par le gluten). Il comprend une consultation avec un(e) diététiste et des recommandations personnalisées qui peuvent nous aider à prévenir l'apparition de diabète, d'hypertension et une foule d'autres ennuis de santé. 

En 2016, Biogeniq partira à la conquête du Canada anglais, via le réseau des cliniques médicales, des cliniques de nutrition et des pharmacies. Elle prévoit aussi faire sa marque dans le créneau de la génétique sportive.

Bon succès au PDG Étienne Crevier et à son équipe!

Sur la photo (courtoisie): Michel Cameron, PhD - VP Affaires scientifiques et Étienne Crevier, M.Sc. - Président-directeur général

 

PopupCamp: la halte-garderie mobile qui fréquente les mêmes endroits que vous.

29 octobre 2015

Il y a du nouveau pour les jeunes familles et les organisateurs d'événements. Grâce à la halte-garderie mobile PopupCamp, les parents peuvent désormais sortir plus souvent, en plus d'en faire profiter les enfants!  

Festivals, conférences, 5 à 7, partys de Noël, soirées fétichistes (bon, peut-être pas)... avec PopupCamp, plus besoin de courir les gardiennes et de quitter la maison inquiets. Pendant que les parents s'amusent juste à côté, des éducatrices qualifiées proposent aux 3 à 10 ans des activités en lien avec l'événement. Et le plus souvent, les frais de garde sont assumés par les organisateurs! 

Lancée officiellement vendredi dernier à l'Esplanade, le nouveau pôle de l'entrepreneuriat social, PopupCamp sera présente du 6 au 8 novembre au Complexe Desjardins dans le cadre du Défi Innovation Desjardins Hacking Health. Profitez-en pour tester le service.  

PopupCamp, une carte "Sortez de prison sans frais" pour les jeunes parents. Bon succès aux fondatrices Geneviève Bégin et Melyan Vézina! 

Partenaires